Apprendre à jouer du handpan

Le Ding

Le ding est la note principale du handpan. Elle est sur le dessus de l’instrument majoritairement au centre, sauf pour les mutants ou celui ci est décalé sur le côté. S’il n’y a pas d’ajout de bottoms notes plus graves, c’est la note la plus grave de l’instrument. Elle est bien souvent la tonique de la gamme.

Les bottoms notes

Les bottoms notes ou plus couramment appelé « bottoms » sont les notes situées sur la coque du dessous de l’instrument. L’ajout de bottoms permet d’enrichir incroyablement la composition et les possibilités de votre instrument pour avoir un jeu plus ouvert. Il est possible d’ajouter des notes afin de faire plusieurs gammes en un seul instrument ou bien d’étendre naturellement la gamme dans le sens de la montée ou de la descente. Elles sont écrites entre parenthèses.

IMG_20210817_140029_edited_edited.png
IMG_20210817_122611_edited.png

Les harmoniques

Chaque note des handpans Naos est constituée de trois fréquences principales. La note en elle même, soit la fondamentale, son octave, la quinte de l’octave et autres harmoniques naturelles supérieures plus finement perceptibles. Ce qui explique les formes ovales des notes. Les différents axes des notes sont les harmoniques de celle ci. 

Il est possible d’enrichir son jeu en jouant uniquement une harmonique d’une note en particulier et même de faire de légers bends afin de moduler le son de cette dernière.

Par exemple si vous posez votre doigt sur le côté de l’axe le plus court d’une note, selon votre pression vous annulerez partiellement ou totalement la vibration de la quinte vous permettant ainsi de ne jouer que l’octave sur l’axe le plus long.

Le claqué

Un très bon accessoire rythmique est le claqué. Rien de tel que d’ajouter un frappé percussif et sec pour enrichir le rythmede vos phrases musicales. Le claqué se joue généralement sur le flanc de l’instrument, juste au dessus de la jante dans la structure du handpan et entre deux notes. Ici l’acier est longuement repoussé ce qui rend possible un claqué assez fort. Fouetter ces zones de l’instrument du bout de l’index ou majeur permet de dégager un son sec très appréciable pourdonner du rythme à vos compositions.

IMG_20210817_124932_edited_edited.png
IMG_20210817_123641_edited_edited.png

Le shoulder tone

Un autre excellent accessoire rythmique est le shoulder tone. S’est le son que produit le bord du ding. En frappant sur la périphérie du ding, soit entre la structure de l’instrument et le début de la membrane, cela émet une fréquence qui est un atout très simple et efficace pour compléter votre jeu.

Le Gu

Collerette située sur le dessous de l’instrument. Cette collerette permet d’ouvrir la caisse du handpan et de moduler le volume d’air intérieur. Cette caisse permet l’apparition d’une résonance de Helmholtz faisant ainsi libre place à la vibration des différentes harmoniques. Le Gu possède également une fréquence propre que l’on peut aussi jouer. Elle est en cohérence avec le dessus de l’instrument afin de créer une harmonie dans l’ensemble de la structure. Celle-ci est choisie en fonction de la gamme.

Capture d’écran 2021-09-28 à 18.55_edited.png

  Ecole en ligne    Master the handpan

Apprendre le handpan de façon simple & ludique. De débutant à expert, tous les cours indispensables pour progresser rapidement et prendre du plaisir à jouer.
L'approche pédagogique de David permet d'assimiler pas à pas les leçons et de progresser rapidement. Les cours s'adaptent à votre rythme, votre niveau et votre style de vie.

 

Découvrir les différentes 
gammes de handpan